Rappel sur les remboursements

La majorité des prêts October sont des prêts amortissables. Les prêts sont remboursés par annuité, ce qui signifie que l'emprunteur rembourse le même montant chaque mois pendant toute la durée du prêt. Une partie du remboursement mensuel est constituée d'intérêts, l'autre partie est constituée de capital

La gestion des arrondis des remboursements

Lorsque nous générons un échéancier de remboursement, nous calculons le montant du capital et des intérêts à rembourser au prêteur avec 6 décimales, qui apparaît sur le fichier Excel récapitulant les remboursements et disponible sur l'onglet Résumé du portefeuille.

Néanmoins, les virements d'argent ne peuvent pas traiter plus de 2 décimales. Par conséquent, le montant transféré sur le compte du prêteur October doit être arrondi.

Comment October arrondit ces remboursement ?

Octobre utilise la troncature pour gérer les remboursements. Le montant transféré chaque mois sur le compte October du prêteur est tronqué au centime inférieur. Les montants en attente de paiement sont additionnés chaque mois jusqu'à ce qu'ils dépassent un centime. Le mois suivant, ce centime en attente est ajouté aux remboursements en capital et versé au prêteur.

Prenons l'exemple d'un prêteur dont l'échéance mensuel est de 10,0055€.

  • Mois 1 : nous transférons sur son Compte October 10,00€ et gardons en mémoire que nous devons 0,0055€ à ce prêteur

  • Mois 2 : le montant à percevoir est de 10,0110€ (10,0055€ + 0,0055€), nous transférons 10,01€ et gardons en mémoire que nous devons 0,001€

  • Mois 3 : le montant à percevoir est de 10,0065€ (10,0055€ + 0,0010€), nous transférons 10,00€ et gardons en mémoire que nous devons 0,0065€ lors de la prochaine échéance.

Les prêteurs sont remboursés du montant arrondi en une seule fois sur les échéances suivantes, sauf pour le dernier versement. Par conséquent, le montant maximum qui pourrait être perdu en raison de l'arrondi sur chaque projet est de 0,0099€.

Cas particuliers : que se passe-t-il lorsque nous ajoutons de nouvelles transactions dans un échéancier de remboursement ?

En cas de modification de l'échéancier initial (si une entreprise rembourse par anticipation, si nous recevons un paiement de régularisation pour un projet en défaut ou si le prêt est rééchelonné), l'arrondi est effectué sur l'échéancier de remboursement global de l'emprunteur et non sur les échéanciers individuels des prêteurs qui ont investi dans le projet. Cela a un impact sur la façon dont les remboursements seront affichés sur le portefeuille des prêteurs.

Dans ces cas, le montant total (c'est à dire le capital et les intérêts) à payer par l'emprunteur pour rembourser le prêt est arrondi au centime le plus proche (contrairement aux autres remboursements qui sont tronqués au centime inférieur) et réparti entre chaque prêteur, en utilisant une répartition au prorata du montant prêté. Avec cette méthode d'arrondi, le montant maximum qui pourrait être perdu ou gagné en raison de l'arrondi sur chaque projet est de 0,0049€.

Tout d'abord, nous calculons combien chaque prêteur doit recevoir, puis nous calculons la répartition entre capital et intérêts pour chacun d'eux.

Comment calculons-nous la répartition entre le capital et les intérêts à rembourser aux prêteurs ?

Nous avons décidé de ne pas arrondir le montant des intérêts à rembourser aux prêteurs, qui est exprimé avec 6 décimales. Ce montant exact des intérêts est un montant comptable et ne représente pas un flux de trésorerie réel. Nous appellerons ce montant comptable "Montant total des intérêts".

Afin de calculer le montant du capital, nous utilisons la formule suivante :

Montant total remboursé aux prêteurs - Montant total des intérêts = Montant total du capital

Le capital à rembourser est calculé comme la différence entre le montant total remboursé, qui est un flux de trésorerie réel, et le montant total des intérêts, qui est un montant conceptuel.

En raison de cet arrondi, il peut y avoir une différence de 0,0049 € sur le montant total remboursé aux prêteurs. Cette différence sur le montant du remboursement est donc reflétée sur le montant du capital remboursé plutôt que sur les intérêts. Par conséquent, si vous considérez qu'il vous manque 1 centime sur le capital, c'est en fait parce que nous vous avons versé un centime supplémentaire en intérêt. Et il n'y a pas d'imposition sur 1 centime. Ce qui compte vraiment, c'est le montant que vous obtenez, plus que la répartition entre capital et intérêts.

Ce système d'arrondi garantit que vous ne perdrez pas plus d'un centime sur chaque projet et le rend aussi équitable que possible pour tous.

Avez-vous trouvé votre réponse?