• Votre capital restant dû est la somme de vos investissements diminué des remboursements en capital.

  • Lorsqu'un projet est en retard sur ses remboursements, nous appliquons une provision sur le capital restant dû.

Qu’est-ce que l’encours ?

L’encours est le capital restant dû par les emprunteurs, sans les intérêts et hors provisions faites sur les défauts.

Par conséquent, l'encours est différent du montant investi. 

Même si le concept est simple, il est important de bien comprendre le calcul de l'encours car ce n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît et qu’il génère parfois une certaine confusion. 

Où et comment se présente l’encours ?

Vous pouvez retrouver votre encours sur votre page portefeuille dans les onglets Résumé et Prêts.

L'onglet Résumé vous permet de visualiser votre encours total, calculé à partir de tous les projets auxquels vous avez prêté:

Vous pouvez aussi retrouver l’encours par projet depuis la page Prêts. Le premier exemple ci-dessous montre l’encours d’un projet à jours dans ses remboursements alors que le second exemple montre l’encours d'un projet en défaut de plus de 120 jours (voir paragraphe suivant pour connaitre l'impact des défauts sur l’encours).

Exemple 1 

Exemple 2 

Quel est l'impact des projets en défaut sur l’encours ?

Les projets en défaut affectent votre encours. 

Lorsqu’une entreprise fait défaut, nous appliquons une provision sur le capital restant dû de son projet pour vous permettre de visualiser à n’importe quel moment la santé et la rentabilité de votre portefeuille. Cette perte estimée est appliquée au capital restant dû et augmente avec le nombre de jours de retard (de 40% à 80% et finalement à 100%).

Au fur et à mesure que la provision appliquée augmente, le capital restant dû réduit. Néanmoins, si l'entreprise régularise sa situation, la décote est supprimée et le capital restant dû augmente. 

Comment est calculé l’encours ?

Bien que la notion d’encours semble assez simple à comprendre, la façon dont il est calculé peut s'avérer un plus délicate et prêter à confusion dans de nombreux cas. Voyons pourquoi.

  1. L’encours de chaque projet

Lorsque vous vérifiez l’encours de l’un de vos projets, vous pouvez être tenter de soustraire directement les remboursements perçus au montant que vous avez prêté à ce projet. Cette façon de calculer l'encours est incorrecte car les remboursements sont composés non seulement d’une part du capital mais aussi d’une part des intérêts. Comme mentionné au début de l'article, l'encours ne tient compte que du capital restant dû, et exclut les intérêts et les provisions.

Pour calculer l’encours, vous devez enlever les intérêts du montant de remboursements perçus, et diminuer votre prêt initial uniquement du montant des remboursements en capital.

Prenons un exemple. Si nous utilisons l'exemple ci-dessus, qui présente un projet provisionné à 40 %, l’encours se calcule de la manière suivante : 

prêt initial - capital perçu - provision = encours

  1. L’encours de votre portefeuille

Calculons maintenant l’encours total du portefeuille présenté dans la premier paragraphe de notre tutoriel, sachant que celui-ci n'a qu'un seul projet en défaut provisionné à 40 %. Afin de calculer l’encours, nous devons étudier la partie Bilan du portefeuille :

Le montant total prêté est de 580 €, les remboursements en capital (sans intérêts) sont de 201,76 €, auxquels il faut ajouter la provision de 40% appliquée au projet en défaut (5,98 €). Le montant total de l'encours est égal à :

580 - 201.76 - 5.98 = 372,26 €


Le moindre doute ? Si vous avez des questions sur le calcul de l’encours de votre portefeuille ou d'un projet, n’hésitez pas à nous contacter par email à [email protected]

Avez-vous trouvé votre réponse?